Le dimanche 30 janvier 1972, à Derry, en Irlande du Nord, Ivan Cooper est l’organisateur d’une marche pacifique pour l’égalité des droits entre catholiques et protestants, farouchement déterminés à éviter toute violence entre les différents protagonistes.

 

Mais malgré son dialogue avec les autorités unionistes et ses tentatives de négociation avec les forces de l’ordre britanniques, la manifestation se transforme en émeute : treize personnes sont tuées par l’armée.

Cette journée, désormais inscrite dans l’Histoire sous le nom de Bloody Sunday, marque le début de la guerre civile.

 

Revue de presse

 

Brazil : ” Nourri au documentaire, Greengrass se montre ici à la hauteur de ses illustres aînés, ainsi que de gens comme Costa-Gavras et son film tombe à point nommé pour nous rappeler à la vigilance face aux bras armés des pouvoirs aveuglés par le conservatisme et le manque de dialogue.”

L’Humanité : “Ne reste alors qu’à se caler dans son fauteuil et à revivre avec lui ce dimanche 30 janvier 1972, le film respectant l’unité de temps d’une journée, celle de lieu et celle d’action, hormis les actions secondaires destinées à redonner de la chair et à expliquer les motivations de ces héros grands et sinistres des deux camps tombés dans l’oubli si on les prend séparément mais demeurés collectivement dans la mémoire.”

Les Inrockuptibles : “Ni film à sujet ni vieille fiction de gauche, Bloody Sunday est un passionnant dispositif cinématographique qui restitue l’évènement sans le travestir. C’est aussi un excellent film de guerre.”

Libération : “Comment est-il possible que nous soyons tellement là-bas, il y a trente ans et au milieu du drame ? Parce que tout est vrai.”

 

 VOST • Accès : France • Durée : 01H51

Fiction Réalisé par Paul Greengrass

Grande Bretagne, 2002

Proposé par Universciné

Inscrivez vous à notre NewsLetter

Inscrivez vous à notre NewsLetter

 

Inscrivez vous à notre liste de diffusion

pour recevoir les dernières nouvelles

Vous avez bien été inscrit ! Bravo et Merci !