Cette éco-crèche accueille les enfants au milieu de la forêt

Cette éco-crèche accueille les enfants au milieu de la forêt

Ici, les enfants apprennent au contact de la nature dès le plus jeune âge.

Leur crèche, c’est la forêt.

Pendant ce temps-là, près de Genève…

Une éco-crèche, à quoi ça ressemble ?

En Suisse, à quelques kilomètres de Genève, à Plan-les-Ouates, Victokie a développé le concept d’éco-crèche. Ici, chaque matin, les enfants se retrouvent en pleine forêt pour jouer, et apprendre à respecter la biodiversité qui les entoure. Les premières de crèche en forêt ont vu le jour en Suède, dans les années 1950. Il y en a aujourd’hui plusieurs en Suisse. Celle de Viktorie existe depuis 2019. Le concept s’adresse à tous les parents qui le souhaitent, même en France.

“Dans la Nature, il y a tout ce qu’il faut pour que l’enfant apprenne.”

Dans cette crèche en pleine nature, les enfants grandissent au contact d’éléments naturels et simples. Viktorie déclare à ce sujet : “Dans la Nature, il y a tout ce qu’il faut pour que l’enfant apprenne.” Ce lieu est ouvert toute l’année et accueille jusqu’à 18 enfants de 30 mois à 4 ans.

“Ce sont les enfants qui amènent leurs activités.”

Pour Viktorie, l’autre spécificité de cette crèche réside dans la pédagogie adoptée. Ici, elle est de nature participative et centrée sur les enfants. “Ce sont eux qui amènent leurs activités”, confie-t-elle. Les enfants bougent, inventent des histoires et développent ainsi plusieurs types de motricité. La mère d’un des enfants déclare finalement : “Il apprend vraiment ce respect-là de la nature, c’est formidable, c’est quelque chose de précieux.

 

 

https://www.brut.media/cette-eco-creche-accueille-les-enfants-au-milieu-de-la-foret 

07/04/2021 20:54

Ces ponts permettent aux animaux de traverser les autoroutes

Ces ponts permettent aux animaux de traverser les autoroutes

Grâce à ces ponts pas comme les autres, des milliers d’animaux traversent les autoroutes chaque jour sans aucun danger…

 

 

Ces ponts protègent la vie animale

Les écoponts et les écoducs permettent aux animaux d’emprunter un passage qui leur est consacré, afin de passer au-dessus ou en dessous des autoroutes de France. Ces ponts sont conçus pour protéger la biodiversité des régions. Brut est allé observer de plus près ces constructions durables.

 

Protéger les animaux des autoroutes

Les écoponts enjambent les routes, les écoducs sont creusés en dessous. Leur but : réduire l’impact des 12000 km d’autoroutes françaises sur les animaux sauvages.

Une autoroute, elle va fragmenter le territoire. C’est-à-dire qu’elle va complètement empêcher les animaux de se déplacer d’un côté à l’autre de l’autoroute. Et ça, ça peut avoir des impacts assez mauvais sur les dynamiques populations parce que ça va empêcher les animaux de se reproduire avec des animaux de l’autre côté”, explique Emmanuel Rondeau, réalisateur et photographe.

En Europe, chaque année, les routes tuent environ 194 millions d’oiseaux et 29 millions de mammifères. En France, sur les 9200 km de voies gérées par des sociétés d’autoroutes, on compte plus de 1800 passages pour la faune. Certains sont spécialisés pour certains espèces, comme ce chiroptéroduc destiné aux chauves-souris.

Pendant plusieurs mois, Emmanuel Rondeau s’est intéressé à cet écopont situé à côté de Bordeaux. Il a notamment réussi à y capturer une photo de cerf au-dessus des voitures. Il ajoute : “Tous les jours, il y a de la faune qui passe, des renards, des sangliers, des chevreuils, mais aussi des beaucoup plus petits animaux, des amphibiens, des souris qui passent dessus.

Pour être efficaces, ces infrastructures doivent être placées sur des itinéraires d’animaux, reproduire au mieux leur milieu naturel et être combinées à des clôtures le long des routes.

 

Quand on veut, on peut

Voilà, on sait qu’il ne suffira pas de quelques écoponts pour régler le problème qu’on a devant nous, mais je trouve que, et c’est aussi pour ça que j’avais envie de faire cette image, elle montre que quand on veut, on peut.

Quand on met toute notre ingénierie, toute notre intelligence humaine, non pas à détruire tout ce qu’on peut autour de nous, mais au contraire à essayer de construire des ponts plutôt intelligents, eh bien on voit que ça fonctionne et qu’on peut faire des choses inspirantes”, conclut-il.

 

16/02/2021 08:24
 

https://www.brut.media/ces-ponts-permettent-aux-animaux-de-traverser-les-autoroutes

Le Chant des Scies Règne…

Le Chant des Scies Règne…

Déforestation :

Les forêts abritent 80% de la biodiversité terrestre. Qu’il s’agisse des cycles de l’eau, des minéraux, du phosphore ou encore du C02, les arbres sont essentiels au bon fonctionnement de notre petite planète bleue.

Et pourtant nous scions consciencieusement cette branche sous laquelle il est si vital de venir se (re)poser.

Silencieuse car trop souvent lointaine, la déforestation est désormais mondiale. Petit tour de ces horizons de plus en plus déboisés.

Inscrivez vous à notre NewsLetter

Inscrivez vous à notre NewsLetter

 

Inscrivez vous à notre liste de diffusion

pour recevoir les dernières nouvelles

Vous avez bien été inscrit ! Bravo et Merci !