Pour importer des produits mondialisés tout en limitant ses émissions de CO2, l’entreprise Grain de Sail a conçu un cargo à voiles capable de traverser l’Atlantique.

 

En transportant vin, café et cacao dans une cale de 50 tonnes, elle prouve que la décarbonation du commerce maritime est possible.

Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), reportage

« C’est un cargo, mais avec deux mâts, des voiles et des capacités de production électrique. » Voilà comment Loïc Briand, directeur général de l’armement maritime, présente son voilier cargo Grain de Sail, un navire de charge moderne dont une partie de la structure est héritée des grands voiliers du XVIIIe siècle. Amarré à Saint-Malo en cette journée de mi-avril, ce cargo à voiles de 24 mètres de long et 50 tonnes de cale attend son départ prévu dans quelques heures.

Son objectif : décarboner le commerce maritime en commençant par le café, le cacao et le vin. Des marchandises très émettrices en CO2, puisque produites à l’autre bout du monde à l’aide d’un acheminement très gourmand (porte-conteneurs, camions, grues, etc.). Après quatre années de recherche et développement, l’entreprise bretonne, située à Morlaix (Finistère), a mis au point ce voilier en reprenant les principes séculaires de la propulsion vélique et en adaptant le bateau aux contraintes modernes.

Le voilier cargo comme alternative maritime aux énergies fossiles est un exemple typique de « rétro-innovation ». Un concept consistant à puiser dans le grand inventaire des anciennes inventions désormais délaissées, afin de trouver les solutions de demain.

L’enjeu est crucial : selon l’Organisation maritime internationale (OMI), les émissions de CO2 du transport maritime représentaient 2,89 % des émissions mondiales en 2018. Sans compter les particules fines et les émissions d’azote venues de la combustion du fuel lourd qui alimentent les moteurs des gros porteurs, ni les pollutions du fait du rejet en mer, accidentel ou non, de ces hydrocarbures.

 

Cap sur New York, l’Amérique latine puis la France

Face à un secteur de plus en plus polluant, le voilier cargo de Grain de Sail constitue une alternative sérieuse. Le navire part de Bretagne la cale chargée de vins bio français. Première destination : New York, pour vendre jusqu’à 15 000 bouteilles. Puis cap sur l’Amérique latine, pour acheter de la masse de cacao et du café vert, avant de retourner en France pour transformer et vendre les produits. À l’arrivée, les tablettes de chocolat sont vendues autour de 3 euros. La durée du voyage est de trois mois environ, avec des variations de quelques jours selon la météo et le vent.

Outre les voiles, le navire capte de l’énergie par différents moyens. Une dizaine de panneaux photovoltaïques réceptionnent les rayons par beau temps, et deux hydrogénérateurs situés à l’arrière absorbent la force du courant. Deux microéoliennes ponctuent le tableau, permettant au bateau d’être autonome en énergie. Pour naviguer dans les ports et se garer, il possède aussi un petit moteur thermique d’appoint de 110 chevaux. À bord, quatre coéquipiers sont à la manœuvre.

 

À bord du Grain de Sail.

L’aventure de Grain de Sail ne s’arrête pas là : un deuxième navire plus grand est déjà à l’étude. Il sera long de 50 mètres et d’une capacité de chargement de 350 tonnes environ, permettant à l’entreprise de passer un cap de production. L’idée n’est pas de concurrencer les porte-conteneurs internationaux (qui dépassent parfois les 200 000 tonnes), mais bien de proposer un modèle de consommation soutenable et responsable.

L’International Windship Association (IWSA) pilote en parallèle plusieurs projets de grands voiliers destinés au commerce maritime. Parmi eux, Neoline pour du fret industriel, ainsi que Zéphyr & Borée pour le transport de la fusée Ariane 6. Mais les limites de la physique étant ce qu’elles sont, il reste difficile d’imaginer le poids de 3 000 conteneurs être propulsé par des voiles.

 

https://reporterre.net/Le-voilier-cargo-qui-transporte-cafe-cacao-et-vin-sans-polluer

Inscrivez vous à notre NewsLetter

Inscrivez vous à notre NewsLetter

 

Inscrivez vous à notre liste de diffusion

pour recevoir les dernières nouvelles

Vous avez bien été inscrit ! Bravo et Merci !